Trois questions plus une avec… Frédéric Dubost, auteur de théâtre isérois

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire des pièces de théâtre en particulier ?

Ce sont souvent les circonstances du moment qui entraînent les choses. J’étais comédien dans une troupe du Nord Isère, et nous cherchions une nouvelle pièce. On ne trouvait pas de texte satisfaisant tout le monde, alors, dans mon coin, j’ai essayé d’écrire. Deux pièces sont nées en quelques semaines dont une qui a séduit l’équipe. (N’oubliez pas Colibri !) J’ai mise en ligne mes deux textes et à ma grande surprise, la deuxième pièce était jouée à Montpellier en Octobre 2011. (Cinq plus une). Le début d’une belle aventure de mes textes, à travers la France et les pays francophones.

Avez-vous un texte de théâtre coup de coeur parmi vos pièces ? 

Sur quarante-six pièces (Plus les textes pour jeunes et ateliers) , c’est compliqué d’en sortir une seule…Je vais me permettre de mettre en avant quelques textes par catégorie. Parmi mes comédies, un petit faible pour « Sans domicile, Félix ! », c’est celle qui rencontre le plus de public. Parmi mes pièces plus intimistes, j’ai un trio de pièces qui arrivent en tête dans mon esprit. « Un amour ordinaire » « Femmes de sable » « Mortelle succession ». Un petit faible aussi pour deux de mes monologues…  « Je vous hai’me » et « 78ans.com ». Enfin une affection particulière pour une de mes pièces. « De si vieux enfants » C’est celle qui déclenchent le plus d’échanges entre les spectateurs après les représentations, et j’aime particulièrement cette sensation.

Comment concevez-vous les liens entre auteur et compagnie de théâtre autour de la création de l’une de vos pièces de théâtre ?

J’ai un grand bonheur à échanger avec elles, et quand c’est possible à les rencontrer. Je tente d’en voir le plus possible. Il m’arrive aussi régulièrement d’adapter mes textes aux contraintes des équipes. (Nombre de comédiens, âges, sexes…) Ce qui explique qu’il y a plusieurs versions pour certaines de mes pièces. Les équipes qui prennent contact avec moi sont toujours les bienvenues.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à nos lecteurs rêvant de devenir écrivain ?

Pour moi il n’y a qu’un seul conseil…essayer ! On gagne toujours à écrire ! Pas forcément des fortunes mais une bien meilleure connaissance de soi-même…Alors pourquoi se priver de cet oxygène !

Pour en savoir plus…