Retours sur la demi-finale du Masque d’Or à Vic sur Cère (Auvergne)

Retours sur la demi-finale du Masque d’Or 2020 à Vic sur Cère (Cantal), organisé les 28, 29 février et 1er mars.  Par Marc Lauret

 

« Il y a un peu plus d’un mois le Comité Départemental du Cantal a eu le privilège d’accueillir les sélections du Masque d’Or pour l’année 2020, pour les régions d’Auvergne, de Rhône-Alpes et du Sud-Est… L’histoire avait commencé à PARIS, il y a un an environ lors d’un Conseil d’Administration Fédéral, le président de la région Auvergne de l’époque avait proposé d’organiser cette manifestation. Comme en 2016, la sélection avait eu lieu à Saint Etienne dans la Loire, et que Messieurs Gilles CHAMPION et Patrick PLAUCHU, respectivement Présidents des régions de Rhône-Alpes et du Sud-Est étaient d’accord : l’aventure pouvait commencer. Lors d’une réunion de bureau à Clermont-Ferrand de la F.N.C.T.A. de la région Auvergne, la proposition de la commune de Vic sur Cère comme lieu pour l’organisation de ces sélections était votée. Une convention était signée avec la ville de Vic sur Cère, dans laquelle celle-ci mettait à la disposition des organisateurs des sélections le « Centre Culturel du CARLADEZ » pour les représentations théâtrales, la « Maison du Temps Libre » pour la partie restauration et des moyens techniques afin de pouvoir accueillir les troupes dans de bonnes conditions.

Ce sont les 28, 29 février et le 1ermars 2020 que les bénévoles cantaliens ont eu le plaisir de rencontrer les cinq troupes sélectionnées pour essayer de décrocher un « billet » pour la finale du Masque d’Or.

Le vendredi 28 février, c’est la troupe « Théâtre Contre-Jour » du Puy de Dôme représentant l’Auvergne qui lançait les hostilités avec « La réunification des deux Corées » de Joël POMMERAT.

Le programme de la journée du samedi 29 février commençait avec la troupe de la Fox Compagnie Groupe Amateur de la Haute-Savoie qui nous présentait « Cabaret/ Ensemble à l’ombre des canons » de Hanokh LEVIN ; suivi des comédiens de L’Atelier du Courant d’Air des Bouches du Rhône qui jouaient « Le voyageur sans bagage » de Jean ANOUILH ; pour finir en soirée avec la troupe monégasque « Les Studios de Monaco » qui nous proposait « Antigone » du même Jean ANOUILH. Le dimanche 1ermars en début d’après-midi, le Théâtre des 400 Coups terminait ces sélections avec la représentation de la pièce « Hot House » de Harold PINTER.

Les cinq spectacles ont été suivi par un public nombreux venu applaudir en connaisseur ces représentations.
Pour finir cet édito, je remercierai :

  • Les bénévoles du Cantal pour le travail qu’ils ont accompli.
  • Les instances Nationales et Régionales de nous avoir fait confiance pour cette   organisation.
  • Madame Le Maire de Vic sur Cère et toute son équipe de nous avoir permis de faire connaître leur commune au monde du théâtre.
  • Les membres du jury d’être venus de si loin (des Hauts de France, de Bretagne et de l’Ile de France) pour superviser les spectacles et qui ont constatés que dans le Cantal les trains arrivaient à l’heure.
  • Les comédiens et les régisseurs des troupes d’avoir osés affronter la « froideur du Cantal » et d’avoir acceptés la rigueur de l’organisation.
  • Catherine GROLEAU pour ses magnifiques photos.
  • Les hôteliers et le traiteur d’avoir relevé le défi d’accueillir et de nourrir tous les participants à ces sélections.
  • Le Conseil Départemental pour sa participation.
  • Eve LAMARCHE pour son gentil SMS.
Bien sûr, depuis ce week-end théâtral, beaucoup de choses ont changées. Nous voilà confinés… Nous avons appris le report de la finale du Masque d’Or 2020 qui devait avoir lieu à Aix les Bains en octobre…Mais ce n’est que partie remise et il y aura des jours meilleurs.
Gardons le moral. Restons chez nous pour pouvoir rebondir plus tard.
Et crions tous ensemble :
« VIVE LE THEÂTRE » Marc LAURET