Rapport d’Activités 2019 – AGO URRA

Rapport d’activité de la FNCTA régionale URRA pour l’année 2019

Son plan est calqué sur celui du rapport à fournir à la Fédération pour son AGO : Vie de l’Union/Les manifestations/Vie des Comités Départementaux/Formation/Actions Jeunes/Communication.

VIE DE L’UNION

Préambule

Cette année encore, je convoque comme Président sortant, TOUTES LES TROUPES de l’URRA pour cette AGO, car nous sommes toujours dans le cadre de « vieux statuts » qui deviennent obsolètes.

En effet nous militons activement (voir ci-dessous) pour aller vers la grande région AURA avec de nouveaux statuts, qui prévoiraient le schéma classique de toute fédération : la troupe est convoquée pour l’AGO de son Comité Départemental, les CD sont convoqués à l’AGO de son Union Régionale, les UR sont convoquées pour l’AGO de la Fédération nationale. Ce temps viendra et le plus tôt sera le mieux.

Une gouvernance démocratique renforcée

En plus des 3 CA physiques, des audioconf et visioconf ont été tenues pour augmenter les échanges entre administrateurs ; le bureau s’est renforcé et fonctionne, il échange et prend collectivement des décisions. Des délégations fonctionnelles ont été mises en place et des mini groupes d’administrateurs ont pu élaborer des documents, notamment un projet de nouveaux statuts et la chartre pour un label « label régionale FNCTA pour festival ».
Nous avons aussi agi pour relancer le CD26 en sommeil, alors qu’il est riche de troupes fédérées de qualité et d’une trésorerie conséquente.
Enfin nous avons changé de banque car nous avions besoin d’une banque plus « réactive » et attentive à nos valeurs associatives : nous sommes au CREDIT MUTUEL ENSEIGNANT (CME)

Une volonté affirmée de devenir des interlocuteurs reconnus des pouvoirs publics régionaux.

C’est la raison profonde de notre opiniâtreté à fusionner les deux anciennes entités FNCTA pour créer au plus vite la FNCTA AURA.

Car si nous avons réussi à établir des rendez-vous avec la DRDJSCS, le Conseil Régional et bientôt la DRAC AURA via notre implication forte dans la COFAC AURA, la reconnaissance du Théâtre amateur fédéré régional AURA est « entravée » par la survivance des deux anciennes organisations qui ne sont pas conformes à la découpe administrative actuelle de notre pays.

Saluons l’immense pas en avant de la réunion à MONISTROL des CD AURA (tous présents sauf CD 15, CD07-Excusé, CD03 et CD26 encore en sommeil), à l’invitation des CD 42 et CD43, qui ont élaboré 7 préconisations reproduites ci-dessous :

1/ Préconisation que la rencontre entre les membres du conseil de coordination intervienne le plus vite et que le comité de coordination se crée le plus rapidement possible. À titre de poste, le président de l’UR Rhône Alpes, la trésorière de l’UR Rhône Alpes et la secrétaire de l’UR Auvergne sont d’accord sur ce point.

2/ Préconisation d’une action jeune à l’échelle de l’Auvergne Rhône Alpes soit organisée vers février-avril 2021. La majorité de CD peut commencer à réfléchir à la mise en place de cette manifestation.

3/ Préconisation que le comité de coordination réfléchisse à la nouvelle union avec la présence d’un membre de chaque CD mandaté sur chaque point.

4/ Préconisation que les statuts précisent que les troupes élisent le CA du CD, et que les CA des CD élisent le CA de l’UR. (Avis défavorable du CD 63)

5/ Préconisation que chaque CD soit, par quelque manière que ce soit, mandaté et force de propositions aux diverses réunions du comité de coordination.

6/ Préconisation que les décisions soient prises de manière consensuelle parmi les présents des deux bureaux restreints ; si un vote doit intervenir, nous préconisons que cela se fasse à la majorité des présents des deux bureaux restreints.

7/ Préconisation que le comité de coordination prenne en compte, dans ses débats et dans la construction de la nouvelle union, chaque identité territoriale.

 De même, l’assemblée demande à ce que deux questions soient posées au prochain CA fédéral afin de clarifier certains points :

– quelles modalités de décisions dans ces conseils de coordination ?

– qui va arbitrer en cas de problème (notamment d’impossibilité d’arriver à l’unanimité ?

La réunion se clôt avec la mission donnée aux membres du CA fédéral de faire remonter ces préconisations et de poser les différentes questions.

Cette belle démonstration prouve que « par en bas », par les CD, on peut réussir à surmonter des résistances « d’en haut ».

Une volonté régionale d’améliorer le fonctionnement de la FNCTA nationale.

Au sein du CA national, l’URRA agit pour que la Fédération soit au plus proche des besoins des licenciés. Ce n’est pas forcément facile d’expliquer que sur 12 euros de licence, un peu plus de 2 euros seulement revienne directement dans l’Union.

Nous sommes force de proposition pour réduire dès 2020 les frais internes de fonctionnement de la FNCTA (réduction imprimerie et routage, réduction du nombre des administrateurs nationaux en réduisant le nombre de régions, suppression d’anciens privilèges liés à la fonction d’administrateur comme la prise en charge de frais de conjoint-conjointe, etc.)

Nous agissons aussi pour la totale transparence fonctionnelle du BUREAU EXECUTIF devant le CA NATIONAL souverain (entre deux AG nationales).

Pour conclure, ajoutons que ce travail militant se fait dans le respect mutuel et une volonté de travailler ensemble.

COMITES DEPARTEMENTAUX :
Une attention aux festivals, JOURNEES DES COMEDIENS (JDC) et activités de formation des CD.

Il y a 6 CD opérationnels, plus le CD26 que nous efforçons de relancer.

Chaque CD de ex-Rhône-Alpes est très actif avec des JDC, des stages de formation, des festivals : la créativité des CD est au rendez-vous. Le maillage des 8 départements de la région EST de l’AURA est donc complet.

Nous avons validé une convention qui permettra à des festivals de la Région, d’obtenir un label FNCTA REGIONAL, sur la base d’un « contrat » très clair et précis.

Nous avons soutenu (et obtenu) aussi la démarche de TCED qui organise dans l’Ain un des 5 festivals nationaux, à savoir le FESTIVAL DE THEÄTRE CONTEMPORAIN, de bénéficier d’une convention très claire avec la FNCTA nationale.

Le cas particulier de FESTHEA

Sollicité pour être un relais régional de leur sélection régionale, nous leur avons proposé une convention d’organisation qu’ils ont refusée. Voulant en savoir plus, nous avons délégué un administrateur (Philippe Chignier) pour aller sur place lors du festival, mieux comprendre leur fonctionnement. Le constat a été établi qu’effectivement, ils n’ont pas besoin de notre Union pour sélectionner des spectacles.

Le cas particulier du Masque d’Or

Il est organisé tous les 4 ans. Mais cette année, on a affaire à une dérive des coûts avec une provision URRA de 3000 euros !

Il est proposé de discuter en AG de l’opportunité de le continuer en 2024, car c’est beaucoup d’énergie et d’argent pour peu de troupes candidates, argent qui serait mieux affecté autrement (aide aux troupes festivals internationaux, aides au CD etc.)

Une action JEUNES volontariste

Après le succès de VOURLES en avril 2018, nous devons admettre avoir échoué à réaliser une seconde rencontre de théâtre de jeunes à GERZAT en novembre 2019.

Mais c’est pour mieux rebondir avec la perspective solide de la tenir en avril 2021 au château des ADHEMAR à Montélimar, avec le soutien du VP Culture du département de la DROME.

Nous nous sommes attelés à démarrer ce projet dès le CA URRA du 1erfévrier. Car nous avons la volonté constante de rajeunir ET nos comédiens amateurs ET nos militants bénévoles.

Une communication au niveau régional AURA en pleine mutation et maitrisée

Une convention existe désormais avec le CD 07 qui met à disposition sa salariée (moyennant une indemnisation du CD07), pour gérer un budget com URRA de plus de 4500 euros/an. Ce budget couvre la gestion et maintenance du site web AURA et surtout la gestion de la NEWSLETTER MENSUELLE DU SITE AURA.

C’est la grande nouveauté 2019 : une newsletter diffusée à plus de 1600 licenciés AURA par mail (près d’un licencié sur deux) et qui couvre tous les aspects de l’activité théâtrale en amateur de notre région. PLUS à souligner : un édito rédigé à tour de rôle entre tous les CD de la région AURA et des interviews des militants sur le terrain.

Mais il ne faut jamais s’endormir car la communication est un sujet qui évolue très vite. Notre Union ex-Rhône Alpes, a donc constitué un groupe ad ’hoc (groupe « miroir » du groupe com national ou groupe « poisson rémora » pour nourrir le groupe com national ? L’année 2020 nous donnera la réponse), groupe qui réfléchit à mieux articuler site AURA/newsletter/pages Facebook Instagram etc., de façon à coller au mieux aux besoins et aspirations notamment des plus jeunes.