Quelques questions… avec Thierry Tauleigne, nouveau président du Comité Ardèche

Félicitations pour ton élection à la tête du Comité de l’Ardèche de la Fncta. Tu nous présentes ton parcours Théâtral ?

Je m’appelle Thierry Tauleigne. J’ai 43 ans. J’ai commencé le théâtre quand j’avais 10 ans dans une petite troupe de la commune du Teil et mon premier spectacle a été cigalon de Marcel Pagnol que l’on a tourné dans plusieurs communes d’Ardèche. J’ai tout de suite sû que c’était ce que je voulais faire de ma vie. J’ai alors intégré diverses troupes pour apprendre et découvrir. J’ai signé ma première mise en scène “Antigone” de Jean Anouilh quand j’ai repris l’animation de l’atelier théâtre de mon lycée. J’ai participé plusieures années aux fêtes nocturnes de Grignan en tant que comédien et joué au festival d’Avignon avec une troupe grenobloise. J’ai fait diverses formations théâtrales, à la comédie de St Etienne, au théâtre du mouvement à Lyon… En 1995, une association de théâtre “Les Pièces Montées” s’est créée sur Le Teil, j’y suis rentré en tant qu’élève et depuis 1998, j’en suis le salarié permanent. J’ai également repris la présidence de cette association, il y a déjà 2 ans. J’ai un agrément de l’éducation nationale qui me permet d’intervenir en temps scolaire.

Quelles sont tes idées pour animer le comité départemental de l’Ardèche ?

Du fait de mon parcours personnel, de mes envies, il m’a paru logique de m’investir au sein de la FNCTA. Cette année m’a semblé être le bon moment pour en reprendre la présidence. Je m’en sens prêt et l’envie est au rendez vous. Je compte dynamiser le comité ardèche en créant une vraie interaction entre les diverses troupes qui le composent. Etre à leur écoute, répondre à leurs attentes, aider, découvrir, partager, avancer ensemble. Créer une vraie dynamique interne au comité tout en s’ouvrant aux autres.

Que représente pour toi la FNCTA ?

La FNCTA est pour moi, le moyen de faire vivre le théâtre amateur ensemble et non chacun de son côté. C’est l’idée de créer une famille pour porter tous ensemble le plus loin et le plus longtemps possible les couleurs du théâtre amateur au plus grand nombre.

Quelle est la pièce de théâtre que tu prépares actuellement, parle-nous de ta compagnie ?

Ma compagnie “Les Pièces Montées” du Teil existe depuis 1995. Nous proposons des ateliers théâtre pour enfants, adolescents et adultes tout au long de l’année mais également au sein de certaines écoles en temps scolaire. Nous intervenons dans les écoles et l’accueil de loisirs de notre commune sur les temps d’animation périscolaire et extra-scolaire.

Nous proposons une programmation de spectacle jeune public sur notre commune à chaques vacances scolaires.

Nous avons un festival d’hiver de Théâtre Amateur “Les Hivernales” et un festival d’été “Les Estivales” qui ont pour objectif de promouvoir le théâtre amateur auprès d’un public le plus large possible.

Et bien entendu, nous jouons également nos propres spectacles. Nous commençons de travailler avec mon groupe adulte “Iphigénie ou le péché des dieux” de Michel Azama pour un début de représentation prévu pour 2021.

Un petit mot personnel pour finir ?

Que cela soit en tant que comédien ou en tant que spectateur, j’aimerais que le Théâtre Amateur puisse avoir une place dans la vie de chacun. Je pense que la culture doit avoir un rôle dans nos vies et dans le monde qui nous entoure.
La culture peut et doit nous aider à grandir, à avancer, à s’ouvrir à la vie et aux autres.
La culture est donc bien entendu le Théâtre Amateur.
Tous les moments qui peuvent être créés sont des moments de rencontre de l’autre et donc de soi même aussi.
J’aimerais, en donnant la main à tous les acteurs du théâtre amateur qui m’entourent, faire briller en lettres d’or LE THEATRE.

Retrouvez le site web des Pièces Montées, cliquez ici
Page Facebook des Pièces Montées, cliquez ici

Propos reccueillis par Claire Martin