Festival de Châtillon-sur-Chalaronne. Auteurs et éditeurs de théâtre mis en valeur. Interview de Philippe Chignier Directeur artistique

Philippe Chignier Mai 2018

Interview 2018.
Philippe Chignier, directeur artistique du Festival national de Châtillon-sur-Chalaronne (Ain), du 9 au 13 mai 2018.
Depuis 1998, Philippe Chignier fait partie de l’équipe organisatrice du festival, la 32ème édition cette année. Comédien, metteur en scène, auteur, il a abordé, tout au long d’une carrière déjà longue, toutes les facettes de l’art théâtral. On lui doit de nombreuses créations, dont ses propres pièces : en 2006 « Ring » par le Théâtre 2000, en 2008 « Les Tellines » par la Cie Rouge Banane et en 2010 « Down Town » jouée à la fois en espagnol et en français, en Savoie, à Lyon et à Buenos-Aires.

CL. Tu as en charge la direction artistique du festival, après avoir été de nombreuses années chargé de la commission programmation, comment se présente cette édition 2018.

PC. Nous avons reçu une cinquantaine de candidatures. Pas de troupes venues de l’étranger cette année, mais une représentation de toutes les régions de France, en particulier Bretagne, Hauts de France (Picardie), Grand-Est (Lorraine et Champagne) que nous nous réjouissons d’accueillir. Quinze compagnies ont été retenues.

CL. Quelle tendance se dégage de la programmation ?

PC. On constate chaque année parmi les candidatures des thèmes, des auteurs ou des formes (styles, etc.) plus fréquents qui semblent constituer des tendances particulièrement « actuelles ». Cette année deux thématiques ressortent :
Les relations familiales intergénérationnelles, le plus souvent traitées de façon dramatique (enfance malheureuse, battue, dissensions diverses, etc.). Afin de ne pas alourdir le festival, trois spectacles ont été retenus parmi les cinq ou six tournant autour de ces questions, mais deux sur trois sont traités avec humour et fantaisie : Youri (Melquiot) et Cendrillon (Pommerat).
Le travail et l’entreprise : son histoire, ses leurres, ses bienfaits, ses vicissitudes, les enjeux, déboires et espérances .C’est le thème central (souvent traité de façon burlesque ou absurde) de quatre spectacles (Burlingue. Building. Métallos et dégraisseurs. Dans la joie et la bonne humeur) et le thème est accessoirement abordé dans plusieurs autres (Vents contraires. L’ascenseur).

CL. Quelles sont les activités parallèles proposées aux festivaliers ?

PC. Quatre lectures par quatre comités départementaux régionaux différents (Puy-de-Dôme, Rhône, Isère, Drôme) de textes remarqués au sein des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre, 1er concours de textes de théâtre en France.
Bien sûr auteurs et éditeurs seront mis en valeur, c’est une des caractéristiques de ce festival. Une dizaine d’auteurs présents ou leurs traducteurs : Levoyer, Coyette, Paul Emond (qui animera un atelier) Arlette Fétat, Franck Bellucci, Denis Marullaz et moi-même, et un éditeur mis à l’honneur : Les Mandarines (Joëlle et Armelle Mandart). Nous accueillerons pour la 9ème fois le prix Tardieu (en partenariat avec SACD) récompensant un spectacle amateur d’un auteur vivant membre de la SACD relevant de l’esprit de Jean Tardieu.

Propos recueillis par Claudy Lefort

Documentation complémentaire

° Autre interview de Philippe Chignier, en 2013. « Le théâtre amateur est passé de la distraction à la création artistique ».  + d’infos
° Le festival de Châtillon-sur-Chalaronne est organisé par l’association Théâtre contemporain en Dombes. Voir le site et le programme du festival.
° Une rubrique complète, dont le programme, est consacrée, sur notre site, au festival de Châtillon-sur-Chalaronne. + d’infos.
° Autres interviews publiées sur ce site : Auteurs, metteuses et metteurs en scène, élues et élus, comédiennes et comédiens…  + d’infos
° La rubrique « Festivals » de notre site : + d’infos
° La rubrique « Festival régional Shakespeare » (Jeunes comédiens, rencontres internationales) + d’infos
° La rubrique « Festival régional de Vourles » (Jeunes comédiens) + d’infos

Festival national de Châtillon-sur-Chalaronne-Ain.