Un espace où chacun peut exprimer ce qu’il n’a jamais pu exprimer. Interview de Hubert Barbier, metteur en scène auprès de handicapés

Interview 2015.

Comédien, metteur en scène professionnel, Hubert Barbier est né à Grenoble. Après des études universitaires (agrégation de mathématiques en 1978), il se consacre au théâtre. Et il suit de nombreux stages et ateliers de formation avec notamment : Ludvik Flaszen, Sygmund Molik (Grotowski), Yoshi Oïda (Brook), Eduardo Galhos (école Lecoq), Sylvie Prieur, Guy Freixe (Théâtre du Soleil, clown, commedia dell’arte, textes), Carlo Boso  (commedia dell’ arte), I Made Djimat (Danse balinaise), Shiro Daïmon. Il a créé une trentaine de spectacles dans les registres les plus divers. Du clown de théâtre à Shakespeare, en passant par Beckett, Peter Handke, Molière, etc… De nombreux spectacles d’amateurs, dont il a assuré la mise en scène, ont été sélectionnés aux festivals nationaux de Châtillon sur Chalaronne et Narbonne.

Hubert Barbier-Aout2015-1815-x1000Interview

A côté de tes mises en scène traditionnelles et de l’animation de stages, tu interviens auprès d’un public inhabituel dans l’univers théâtral : Ceux que l’on classe, parfois un peu rapidement, dans la catégorie des handicapés. Qu’ils soient handicapés physiques ou dits « malades » comme les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

° De quelle façon interviens-tu auprès de ces publics ? Sous forme ponctuelle ou de stage ?
Les publics auprès desquels j’interviens peuvent être définis comme étant des personnes en difficulté. Difficulté d’adaptation aux normes sociales en vigueur dans notre société.
Les interventions que j’anime se font pour la plupart sous forme d’atelier hebdomadaire.

° Combien de temps dure une intervention ?
Les interventions se déroulent sur une durée de plusieurs mois à plusieurs années.
Chaque séance dure environ 1h30, parfois plus, exceptionnellement 3h dans certains cas.

° Quelles sont les réactions de ce public ?
Le public touché est très demandeur de ce type d’intervention.
L’une des raisons principales est que chacun trouve un espace où il peut exprimer nombre de choses qu’il n’a jamais pu exprimer.
Les personnes concernées sont également très sensibles au fait que dans cet espace, les formes de langage proposées sont adaptées à leurs propres modes d’expression.
Les codes de communication sociale habituellement utilisés sont abolis et la richesse des échanges tient à la diversité des langages utilisés (langage corporel, langage émotionnel, langage verbal, langage non verbal).

Hubert_Barbier_Photo_M_A_Faure_9941° Quelle production théâtrale en fin d’atelier ?
Pas de production théâtrale en général, ce n’est pas du tout l’objectif.

° Animation théâtrale ou thérapie ?
Le théâtre est thérapeutique par essence. Dès lors que l’on s’engage dans un processus
d’expression et de communication où l’on met beaucoup de soi-même en jeu, notamment
au niveau émotionnel. L’expérience vécue dans la pratique théâtrale « fait bouger les lignes »
pour chacun, tant les situations de jeu rencontrées peuvent impliquer fortement les personnes.

° En quoi l’outil Théâtre est intéressant dans une thérapie ?
L’outil théâtre est particulièrement intéressant si on l’utilise au sens large du terme.
Il permet d’explorer un champ d’expression et de communication très vaste et permet à chacun de se mettre en situation de jeu dans des contextes extrêmement variés.

 

Propos recueillis par Guy Dieppedalle

° Hubert Barbier est metteur en scène professionnel. Il a animé, pour l’Union Régionale Rhône-Alpes de la Fncta, des stages de clown de théâtre.
° En savoir +  Le parcours artistique de Hubert Barbier
° Contact   barbierhubert(at)hotmail.com

.