Caroline Blondin. Nouvelle élue 2018 au Comité du Rhône de la FNCTA

Caroline Blondin. Membre du C.A. du Comité départemental du Rhône de la FNCTA

Interview.

GD. Caroline Blondin, vous venez d’être élue, en janvier 2018, au Conseil d’Administration du Comité départemental du Rhône de la FNCTA. Toutes nos félicitations.
L’occasion nous est ainsi donnée de vous présenter aux lecteurs de notre site web régional et, entre autres, à nos licenciées et licenciés.
Pouvez-vous nous décrire, dans les grandes lignes, votre parcours artistique ?
CB. J’ai fait mes premiers pas sur scène il y 9 ans au sein de l’atelier théâtre du Lycée St Thomas d’Aquin à Oullins dirigé par Agathe Gaillard. Après le lycée, j’ai intégré la Compagnie Coups de Théâtre, dirigée également par Agathe Gaillard, et j’en suis devenue la secrétaire un an après. Le théâtre m’a beaucoup apporté personnellement mais aussi professionnellement.

GD. Qu’est-ce qui vous a amené à prendre des responsabilités au sein de ce Comité du Rhône de la Fncta ?
CB. La curiosité en premier lieu. La Compagnie Coups de Théâtre était membre de la FNCTA depuis cinq ans et j’avais envie de voir comment se déroulait l’organisation du CD69 en interne. Et puis l’envie de m’investir, d’apporter mes compétences et peut-être des idées nouvelles. Je finalise en ce moment des études de gestion de projets de communication et événementiel culturel, je pense donc pouvoir être utile, du moins je l’espère.

.

Caroline Blondin

GD. Vous venez de créer une page Facebook pour le CD69 et vous en assurez la rédaction. Que pensez-vous de la communication dans le théâtre amateur ? Comment voyez-vous sa stratégie sur le web ?
CB. Je pense que le théâtre amateur doit s’investir plus dans la communication et ses outils. Si l’on veut attirer du public, assurer une visibilité de sa compagnie, participer à des festivals ou autre, il faut mettre toutes les chances de son côté. Et nous avons plein d’outils à portée de main pour cela ! Des outils, pour la majorité, gratuits ! Certes cela demande un investissement en temps mais c’est tout bénéfique il me semble. Avoir un site internet me parait indispensable, une page Facebook également. Ce sont des moyens de communication très utilisés et très efficaces. C’est aussi un moyen de rajeunir le théâtre amateur en ciblant des publics jeunes sur Facebook. C’est aussi un moyen de se tenir au courant de l’actualité d’éventuels partenaires (salles de spectacles, associations, intervenants…) et de rebondir sur les opportunités. Discuter avec eux, être présent pour assurer une visibilité et surtout une existence au sein du théâtre amateur. Se créer un réseau. Ça demande du temps et de la patience mais c’est vraiment important à mon sens.

GD. Quel est votre projet le plus proche ou le plus fou ?
CB. Avec la Compagnie Coups de Théâtre, nous sommes en train de monter La Réunification des deux Corées de Joël Pommerat. C’est un spectacle qui mêlera théâtre, danse et musique. C’est un vrai défi ! Nous avons de grands rêves pour peu de moyens financiers et ça demande beaucoup d’énergie. C’est aussi ce qui me passionne dans le théâtre amateur : on est tous réunis par l’envie de mener à bien ce projet, on prend sur notre temps libre et on met toute notre énergie pour monter un spectacle à la hauteur de nos ambitions. Nous avons une troupe jeune (entre 17 et 40 ans) et c’est un vrai challenge de mobiliser tout le monde, au même moment sur un projet aussi important. Tout est question de motivation et de savoir transmettre cette motivation à tous.

 

Propos recueillis par Guy Dieppedalle. Architecte de mots éphémères
Février 2018

Documentation complémentaire

Compagnie Coups de théâtre, Oullins 69 : https://fr-fr.facebook.com/compagniecoupsdetheatre
Comité départemental du Rhône de la Fncta, sur facebook : https://www.facebook.com/fnctaCD69
Voir l’article sur la création de la page Facebook : http://fncta-auvergne-rhone-alpes.fr/creation-de-la-page-facebook-de-la-fncta-du-rhone
Voir les différentes interviewes réalisées ces derniers mois : http://fncta-auvergne-rhone-alpes.fr/category/interviews

.